« Les rendez-vous du mercredi »

Mercredi 15 décembre à 19h

Salah Oudahar est poète, directeur du Festival Strasbourg-Méditerranée, Achour Wamara est romancier, essayiste et universitaire. Tous deux viennent de publier un recueil de poésies pour le premier, un OVNI littéraire pour le second où, entre fiction, vécu et analyses, Achour Wamara fait le tour et les détours de l’exil.

Ce qui les rassemble ? Une enfance kabyle, l’exil et un regard lucide posé sur les temps et les hommes. La langue aussi. Toutes deux poétiques et inventives, dans des registres et sur des modes très différents.

Extraits :

« Tes empreintes laissées sur le chemin de départ pourront à peine témoigner de la trahison ou de ton courage de t’arracher à la terre et au sang. Ta mère affligée commence à se faire un sang d’encre avant même que tu quittes le seuil » (Achour Wamara, Voyage au bout de l’exil, L’Harmattan 2021)

« La pierre/ En ses fissures natives / Alphabet des commencements / Les survivants des guerres / Les naufragés de l’histoire / Les rescapés du temps / L’errance toujours recommencée / Terre en gésine / Grosse de toutes les convoitises / De toutes les invasions / Les occupations / Les dominations / Les conquêtes / Phéniciens Romains Vandales Byzantins Arabes Turcs Français / Terre de passage des brassages des métissages / Terre des ancrages et du grand large / Souvent vaincue / Jamais soumise / Le pays des hommes libre » (Salah Oudahar, Le témoin du temps et autres traces, éd. A plus d’un titre 2021)