Conférence : Identité (s) berbère (s) : histoire, territoire, Etats nationaux,

 

 

Dans le cadre de la série de conférence
« L’Histoire des berbères »

mercredi 13 Mars
2019,19h

Conférence 7
avec Omar Hamourit et Arezki Khouas

Identité (s) berbère (s) :
histoire, territoire, Etats nationaux,

animée par Belaïd Addi

Comment peut-on définir l’identité berbère ? La langue est-elle essentielle dans la définition du berbère ? Mais, la langue à elle seule peut-elle définir l’identité berbère ? Un algérien ou un marocain « dit arabe », qui apprend la langue, pourrait-il se considérer kabyle ou rifain ? Alors qu’est-ce qu’un berbère aujourd’hui, dans les Etats nationaux maghrébins ? La conférence aura pour ambition de donner quelques éléments de définition de l’identité berbère d’une manière générale et Kabyle, en particulier. Une approche qui saisirait l’identité dans son acception individuelle, collective, historique et politique.

L’identité serait-elle de naissance ou soumise à une construction. Quels sont les acteurs de sa construction ? L’identité des berbères est aussi le produit des spatialités territoriales qui la définissent. On dit qu’elle est définit par un territoire, produit lui-même d’une histoire et d’un imaginaire spécifiques. Mais ces territoires ne sont pas définis juridiquement ? Alors comment exister dans des territoires non définis juridiquement ?

Donc, plusieurs concepts, comme l’histoire, territoire et Etat national, seront croisés afin de donner un aperçu de l’identité berbère aujourd’hui dans les pays du Maghreb.

Dans la première partie de la conférence, Arezki Khouas dont la question de l’identité kabyle a été un point central de sa thèse de doctorat, apportera quelques réponses à nos interrogations. Il inscrira son intervention dans une approche psychosociologique : discrimination et comparaison sociale.


Omar Hamourit :
à étudié la philosophie à la Sorbonne Paris 1. A, rédigé une thèse universitaire sur l’histoire et l’épistémologie des sciences ainsi que plusieurs articles et conférences sur l’impact de la science sur la culture.

Passionné de l’antiquité, de l’histoire en général et de la culture du Moyen-Age et plus particulièrement ceux du Maghreb. Il a écrit plusieurs articles sur le processus d’islamisation de l’Afrique du Nord.